Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

La France a connu en 2010 sa 8ème année consécutive d’amélioration de la délinquance générale

Alors que Clamart a subi une hausse de 29% de l’insécurité en trois ans et 24 braquages en 2010, le nombre total de crimes et délits constatés en France a baissé de 17,5 % entre 2002 et 2010. En revanche, il avait augmenté de 15 % entre 1997 et 2002. Après une politique assumée par le Gouvernement contre toutes les formes de délinquance, la Justice doit être soutenue pour faire face aux mutations toujours nouvelles de la délinquance. Elle doit être le chaînon complémentaire de la police dans la prévention et la répression des crimes et délits.

Parce que la sécurité est la première des libertés des Français et qu’elle n’est pas négociable pour notre majorité, voici une liste des décisions prises ces dernières années :
– L’instauration de peines planchers par la loi du 10 août 2007 punit plus sévèrement la récidive. Depuis l’entrée en vigueur de la loi, près de 30 000 peines planchers ont été prononcées.
Les sanctions aggravées contre les auteurs de cambriolages et de vols au préjudice de personnes vulnérables (personnes âgées, femmes enceintes, etc.).
– La rétention de sûreté a été instaurée pour protéger les Français contre certains criminels les plus dangereux pour la société. Le suivi des criminels sexuels a par ailleurs été renforcé.
– Le plan de prévention des violences à l’école a été lancé pour protéger nos enfants.
– La vidéo protection a été renforcée pour assurer la prévention des délits et la sécurité quotidienne. On compte 45 000 caméras aujourd’hui avec un plan prévoyant l’installation de 60 000 caméras de vidéosurveillance pour 2012. 25 000 autres caméras sont prévues dans le Plan national de sécurisation des transports.
– Un justiciable peut désormais saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature lorsqu’il estime que le comportement d’un magistrat est passible d’une sanction disciplinaire. Les magistrats sont dorénavant davantage responsables devant les Français.
– Avec la création de la Question Prioritaire de Constitutionnalité en 2010, les droits des citoyens sont mieux protégés : chaque citoyen peut désormais invoquer devant les tribunaux la conformité de nos lois à la Constitution

Articles similaires

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV