Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Le partage de la valeur, une question de justice

Une loi concernant le versement de primes aux salariés dans les entreprises distribuant des dividendes à leurs actionnaires sera présentée au Parlement avant l’été pour application dès cette année.

Cette loi est importante car elle est attachée à la valeur travail et à la reconnaissance de cette valeur dans notre société. Si le Gouvernement œuvre inlassablement, malgré une crise économique et financière sans précédent, pour que la France soit plus compétitive, qu’elle garde ses entreprises par des mesures concrètes (suppression de la taxe professionnelle, mise en place du crédit impôt-recherche…), il est essentiel d’associer tout le monde à la reprise. Les efforts qui au bout se traduisent par des dividendes pour les actionnaires doivent aussi avoir une traduction concrète pour les salariés : le partage de la valeur par le versement d’une prime.
L’UMP Clamart et ses partenaires du centre soutiennent cette mesure de justice, de redistribution équitable des richesses qui défendent le pouvoir d’achat des salariés. Lorsque cela s’améliore dans les entreprise, les employés y sont pour quelque chose. Il est donc normal que ceux à qui des efforts ont été demandés pendant la crise bénéficient de la reprise.
Avant l’été, sera discuté au Parlement un projet de loi rendant cette prime obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés qui affichent des dividendes en hausse et facultative dans les entreprises de moins de 50 salariés. 

Cette décision ne doit pas faire oublier la nécessité pour la France de résorber ses déficits sous peine de se retrouver dans la situation de la Grèce, du Portugal ou de l‘Irlande. Les économies sont cruciales pour éviter les augmentations d’impôts et le drame d’un pays trop endetté. Sur ces constats, le Ministre de la fonction publique a confirmé le gel de l’indice des fonctionnaires pour 2012 tout en précisant que les progressions statutaires des indices maintiendraient le pouvoir d’achat des agents de l’Etat. Depuis 1992, la France a créé un million de postes de fonctionnaires en plus et ces dernières années il y a eu moins d’enfants et plus d’enseignants dans l’Education nationale.

Contrairement au maire de Clamart, toujours en pointe pour multiplier les postes dans les services publics sans jamais préciser qui les financeraient, il faut saluer cette décision courageuse et responsable du Gouvernement. Depuis 2007, il s’emploie à réformer la France pour qu’elle soit plus compétitive, ancrée dans son époque, exemplaire et digne de son rang. L’UMP Clamart et ses partenaires du Centre dénoncent une fois de plus la démagogie du maire de Clamart et de ses partenaires d’extrême gauche qui, à un an des Présidentielles, préfère cacher la réalité aux clamartois en soutenant et en faisant la promotion des promesses sur un projet archaïque et dépassé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV