Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Organisation du sport à Clamart : La zizanie

L’AG de l'OMS pour modifier les statuts et les rendre cohérents avec le projet ville s’est réunie jeudi dernier. En effet, en juin, le maire avait envisagé de regrouper à l'OMS l'ensemble des associations sportives. L'OMS devait remplacer la commission extra municipale dans son rôle de structure de coordination et de proposition, avec, en plus la prise en charge de la gestion des minicars (ex CSMC) et des appartements (ex CSMC) mis à la disposition de certains sportifs (rugby et volley).

Or, depuis, le maire rencontre le président de la fédération nationale des OMS sans en avertir la présidente de l'OMS Clamart. Il annonce que l'adhésion à l'OMS n'est plus obligatoire et que la gestion des ex propriétés du CSMC sera faite directement par la ville. Le matin, les services de Monsieur kaltenbach annoncent que la gestion des ex CSMC sera faite par l'OMS (en oubliant de prévenir le principal intéressé l’adjoint aux sports) et le soir, à la réunion de l'OMS, il annonce le contraire. Il semble que le maire change d'avis chaque jour. D’ailleurs, il est coutumier du fait.Les mêmes services de kaltenbach admettent que la dissolution du CSMC a été trop rapide et qu’ils n’ont pas encore eu le temps de faire la réflexion et la concertation nécessaire pour être sûr de la meilleure organisation possible. Le maire accule à la dissolution du CSMC depuis 4 ans et il apparaît aujourd'hui qu'il n'avait pas de projet pour la suite. Il semble en fait que sa meilleure solution, c'est le service des sports de la ville qui gère tout et la commission extra municipale, présidée et animée par un élu, qui coordonne et propose. Soit une main-mise totale de la ville sur le secteur sportif. Ce scénario n’est pas du goût de tous les amis de kaltenbach. Pour finir, l'assemblée de l'OMS a fait une motion au maire lui demandant d'organiser une réunion de l'ensemble des associations sportives au cours duquel il exposerait son projet et le soumettrait à discussion, pour éclaircir la situation. De plus, la modification des statuts n'a pas été votée. En attendant, le CSMC reste avec deux minicars et six appartements qu'il ne sait pas à qui transférer. C’est la zizanie ! Une fois de plus, faute de véritable concertation, le maire a voulu mettre la main sur le sport à Clamart sans véritable projet. D’ailleurs, comme il est coutumier du fait, on est en droit de se poser des questions sur l’ensemble de sa politique…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV