Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Primaires socialistes : le maire ne doit pas ficher politiquement les agents municipaux.

Les primaires socialistes s’organisent et me laissent dubitatif quant au respect des libertés individuelles. Ce qui me préoccupe surtout, c’est que le PS est en train de se constituer à travers ses primaires à Clamart, un des plus grands fichiers de sympathisants et par déduction d’opposants politiques jamais réalisés. Les socialistes pourront bénéficier des listes électorales, et savoir qui est allé voter aux primaires et qui n’y est pas allé.

Imaginez les conséquences, à Clamart, pour les présidents d’association ou les agents municipaux ! Cela pose un vrai problème de liberté individuelle et de respect des opinions politiques de chacun.

Par un mélange des genres des plus douteux, le « maire – employeur » de Clamart pourra savoir qui des fonctionnaires territoriaux sous son autorité, a voté à sa primaire socialiste, et, par conséquent, qui adhère ou pas aux « valeurs de la gauche ».

En tant qu’électeur clamartois, je m’interroge sur la légitimité de l’exploitation des fichiers électoraux par le maire qui, avec sa double casquette d’élu et de membre du Parti socialiste, dirige plus d’un millier d’agents affectés à la ville et à la communauté d’agglomération.
Ce processus offre donc de façon totalement inconséquente le droit au maire de Clamart de séparer « le bon grain de l’ivraie » au sein de la ville, en totale violation du principe de neutralité du fonctionnaire territorial. Les socialistes disposeront, après ce processus, de la liste des personnes qui n’adhèrent pas aux valeurs de la gauche et ils auront alors tout pouvoir d’apprécier ce non-engagement !
Ce détournement politicien des fichiers électoraux est invraisemblable. L’ensemble des élus en charge d’une collectivité locale ne peut contribuer à une telle entreprise nationale sans avoir des garanties quant à la protection des opinions des fonctionnaires territoriaux, notamment par la présence d’huissiers lors des opérations de collecte et d’effacement des données.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV