Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Royal commence à régler ses comptes avec le programme PS

ARTICLE DU FIGARO

  L’ancienne candidate PS à l’Élysée est reçue ce matin par Nicolas Sarkozy, avant le Conseil européen de Bruxelles.  « AVEC Ségolène Royal, faisons grandir nos désirs d’avenir. » L’ex-candidate à l’Élysée réactive ses réseaux. « Ce que nous avons fait ensemble, à défaut d’une victoire, constitue une force que nous devons faire fructifier », écrit-elle dans un courrier adressé aux membres de Désirs d’avenir, structure de base de sa campagne, pour leur demander de renouveler leur adhésion à cette association qui « doit aujourd’hui se doter de moyens plus solides ».

 


La campagne de Royal, « pour ceux qui ont les yeux ouverts, démontre que la volonté, le courage, l’imagination d’une femme et de ceux qui l’ont soutenue sont capables de créer un élan, un espoir dans toutes les couches de la population », affirme Désirs d’avenir. Le bulletin d’adhésion est illustré d’un dessin naïf, représentant un pot de fleurs d’où émergent de jeunes pousses bleues, jaunes et rouges, levant leurs bras comme des militants enthousiastes. La présidente de Poitou-Charentes est désormais engagée dans la course pour la direction du PS et, plus largement, pour le leadership de l’opposition à Nicolas Sarkozy. Ainsi, invitée hier de l’émission « Question d’Info LCP-Le Monde-France Info », elle a dénoncé le paquet fiscal, adopté en Conseil des ministres, qu’elle juge « insupportable financièrement, économiquement inefficace et socialement injuste ». Elle a également accusé le président de la République de ne pas « dire la vérité » sur le projet de TVA sociale, de « l’emballer dans un discours politique » qui correspond, selon elle, « au contraire de ce qui va être fait ». «Une élection imperdable» Pour Ségolène Royal, la route qui mène au poste de premier secrétaire du PS est longue et semée d’embûches, tant elle concentre d’oppositions au sein de l’appareil. Très critique, le jospiniste Daniel Vaillant estime, au vu du score des législatives, que « la gauche pouvait gagner en 2007 », que ce n’est pas le PS qui a été « un frein », mais que « l’alchimie » ne s’est pas faite entre la candidate et les électeurs.  « Elle n’était pas la mieux à même de l’emporter et elle n’a pas mené une campagne qui permettait de l’emporter », estime l’ancien ministre de l’Intérieur. Cette semaine, le fabiusien Claude Bartolone publie aussi un livre au titre éloquent : Une élection imperdable. Face à ces oppositions, Ségolène Royal affirme ne pas vouloir « faire un conflit sur le calendrier » de rénovation proposé par François Hollande, qui prévoit de maintenir le prochain congrès à l’automne 2008 et de rester en fonction jusque-là. Mais elle n’en pense pas moins « qu’il aurait été meilleur d’aller plus vite » et que « les militants soient le plus rapidement possible appelés à trancher une ligne politique ». Car sinon, fait-elle valoir, le PS court le risque de « s’étioler » au lieu de se « remettre en mouvement » pour redevenir « attractif ». Ségolène Royal a aussi critiqué deux mesures du programme socialiste, « le smic à 1 500 euros brut », proposé par Laurent Fabius, et « la généralisation des 35 heures ». Deux idées « pas crédibles » qu’elle n’a défendues pendant sa campagne que « par cohérence avec le PS ».    

Articles similaires

Laisser un commentaire

Royal commence à régler ses comptes avec le programme PS

Article du FIGARO

L'ancienne candidate PS à l'Élysée est reçue ce matin par Nicolas Sarkozy, avant le Conseil européen de Bruxelles.  « AVEC Ségolène Royal, faisons grandir nos désirs d'avenir. » L'ex-candidate à l'Élysée réactive ses réseaux. « Ce que nous avons fait ensemble, à défaut d'une victoire, constitue une force que nous devons faire fructifier », écrit-elle dans un courrier adressé aux membres de Désirs d'avenir, structure de base de sa campagne, pour leur demander de renouveler leur adhésion à cette association qui « doit aujourd'hui se doter de moyens plus solides ».

 

Lire la suite de cette entrée »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV