Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Articles avec le tag ‘Ile-de-France’

Pourquoi la transparence sur les logements de la Région fait-elle peur à Jean-Paul Huchon ?

Alors que la question du logement fait l’objet à la région de la plus grande opacité, Valérie Pécresse dénonce les restrictions inacceptables de la mission d’information et d’évaluation proposées par Jean-Paul Huchon.

 

A l’occasion aujourd’hui de l’examen du rapport de cette mission, Jean-Paul Huchon a refusé :

 

  •  d’étendre le périmètre de la mission à TOUS les logements de la région, de toute nature, sur lesquels la Région dispose notamment d’un droit de réservation et /ou d’affectation au titre de sa politique logement.
  • d’étendre la durée de la mission à 6 mois contre 3 mois proposés par l’exécutif régional, réduisant ainsi sa capacité d’investigation pour connaitre toute la vérité.
  • qu’il soit écrit noir sur blanc que l’opposition désigne le rapporteur de la mission comme cela se fait aujourd’hui au Parlement.

 

Le soupçon ne pourra pas être levé par une mission volontairement restreinte, au rapporteur soumis au bon vouloir de l’exécutif et dont la durée est volontairement réduite.

 

Jean-Paul Huchon n’a ainsi pas cessé d’affirmer que les logements de fonction se situaient uniquement dans les lycées alors que le rapport de la Chambre régionale des comptes stipule que « la région recense 1 177 logements de fonction, essentiellement au sein des lycées »

 

A l’heure où les Franciliens rencontrent tant de difficultés à se loger, savoir que la région Ile-de-France attribue sans contrôle d’une commission pluraliste, incluant des membres de l’opposition, des milliers de logements et en laisse 1 200 vacants, est scandaleux !

 

L’opacité est et demeurera donc la caractéristique de la gestion de Jean-Paul Huchon à la région Ile-de-France.

 

Conseil régional d’Ile-de-France

Groupe Mouvement Populaire

www.ump-iledefrance.fr
Twitter : @umpidf

0% d’augmentation des tarifs en 2014, V. Pécresse propose des solutions pour geler les tarifs

0 % d’augmentation des tarifs en 2014 :
face à la sixième hausse depuis 2010,
Valérie Pécresse propose des solutions pour geler symboliquement les tarifs

 

Valérie Pécresse dénonce la nouvelle augmentation des tarifs de + 3% en moyenne au 1er janvier 2014, votée aujourd’hui par la majorité de gauche au conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF).

 

Pour Valérie Pécresse, présidente du groupe Mouvement Populaire au conseil régional d’Ile-de-France et administratrice du STIF, cette sixième hausse depuis juin 2010 est inacceptable, d’autant que les usagers les plus durement touchés sont ceux de la zone 1-4 qui au quotidien vivent le plus durement la galère du RER.

 

En l’espace de trois ans et demi et alors que la qualité de service ne cesse de se détériorer dans les transports en commun, les usagers des zones 1-2 auront vu leur facture transports annuelle augmenter de 126 € (+ 18,55 %), ceux des zones 1-3 de 146 € (+ 16,40 %) et ceux des zones 1-4 de 164 € (+ 15 %). Même la zone 1-5, celle qui a les conditions de transports les plus dégradées, n’a pas été épargnée depuis 2010 : + 36 € en plus par an depuis les dernières élections régionales.

 

Et ce n’est pas fini puisque comme le révélait le STIF lui-même il y a un mois, Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France et du STIF, prévoit la même hausse insupportable de 3 % par an jusqu’en 2025 ! Ainsi le Pass Navigo mensuel zones 1-2 s’élèverait à près de 93 € en 2025 alors qu’il était de 56,60 € en 2010.

 

Une telle hausse ne peut se justifier dans un contexte de dégradation de la qualité de service (8 lignes de métro sur 14, 4 lignes sur 5 de RER et 6 lignes Transiliens sur 8 ne respectent pas leurs objectifs de régularité), de ras le bol fiscal et de baisse inédite du pouvoir d’achat des Français.

 

Face à cette situation, Valérie Pécresse a fait une proposition forte et juste en période de crise économique : 0 % d’augmentation des tarifs des transports en 2014.

 

Il est en effet possible de geler les tarifs sans réduire les investissements. Pour cela, Valérie Pécresse demande à la région que toutes les taxes nouvelles encaissées par la Région, et destinées aux transports, soient réellement réinvesties dans les transports et propose de renégocier avec les opérateurs pour qu’ils ne répercutent pas la hausse de la TVA.

 

Conseil régional d’Ile-de-France

Groupe Mouvement Populaire

Contact : 01 53 85 68 05  – contact@ump-iledefrance.fr
www.ump-iledefrance.fr

Valérie Pécresse dénonce une Île-de-France en « panne d’idée »

Newsletter n°16 des élus d’opposition de la région Ile de France

Téléchargez la newsletter des élus d’opposition d’Île de France

Lutte contre les discriminations : parler moins, agir plus !

Hormis des discours, qu’a fait la gauche pour lutter concrètement contre les discriminations ? Baisse des crédits pour les personnes en situation précaire, 80 % des gares franciliennes toujours inaccessibles aux personnes à mobilité réduite, 3 % de travailleurs handicapés à la région au lieu des 6 % imposés par la loi et un budget handicap en recul…

Lutter efficacement contre les discriminations, ce n’est pas faire des discours et financer des opérations médiatiques ; c’est assurer à chaque Francilien que son origine, son sexe, sa religion, son âge, son lieu d’habitation, son revenu ne seront jamais un obstacle pour
apprendre, se former, habiter, travailler, se déplacer et laisser s’épanouir ses talents.

Envisagé sous cet angle, le constat est sévère : recul de la formation professionnelle et de l’apprentissage dans le budget régional ; baisse du budget logement des jeunes ; échec de la complémentaire santé ; une gratuité des transports qui ne touche qu’1 jeune en insertion sur 10 ; des travaux dans les lycées en retard… Seule vraie mesure pour renforcer la solidarité régionale : la hausse des bourses des filières sanitaires et sociales, mesure obtenue de haute lutte par notre groupe.

Le constat devient accablant quand on confronte les proclamations de la région aux réalisations de l’Etat. Depuis 2003, le programme de rénovation urbaine a mobilisé 12 milliards d’euros. A la rentrée 2011, les internats d’excellence ont offert à 776 Franciliens modestes la chance de réaliser un parcours scolaire conforme à leurs talents. 12 millions d’euros supplémentaires ont été débloqués en 2012 pour donner un coup de fouet à l’apprentissage, porte ouverte sur l’emploi. Désormais, le taux de 30 % de
boursiers dans les classes préparatoires et l’octroi d’un 10ème mois de bourse pour faciliter l’accès des plus modestes aux études supérieures sont devenus réalité. Le sort des élèves en situation de handicap s’est lui aussi amélioré puisqu’ils sont 60 % de plus à poursuivre leur scolarité en milieu ordinaire, auprès de leurs camarades. Avec le Grand Paris, c’est enfin le désenclavement de territoires, comme Clichy-Montfermeil, hier coupés de la métropole, qui est en route.

La lutte contre les discriminations ce n’est pas un slogan, ce sont des actes. Il ne suffit pas de créer une « agence de promotion de l’égalité réelle » pour que, comme par miracle, les discriminations s’évanouissent. Derrière les postures, il y a des choix politiques qui ne trompent pas. La gauche avait le choix entre augmenter les aides aux apprentis ou loger ses vice-présidents dans des locaux hors de prix. Elle a fait le choix d’acheter un hôtel particulier dans le quartier le plus cher de Paris et de louer 12000 m2 de locaux au n° 1
mondial du luxe ! Il est temps de parler moins, et d’agir plus !

Tribune du mois d’avril du Groupe MP à la région Ile de franc

Grand Paris : la révolution des transports est en marche dans notre région.

Le président socialiste de la région promettait que le projet ne se ferait pas. Aujourd’hui, il avale son chapeau et fait volte-face en signant avec l’Etat l’accord sur le Grand Paris. Non seulement, il accepte le Grand Paris, mais devant l’enthousiasme des Franciliens pour un projet qui va apporter des réponses fortes et durables aux problèmes de transports, de logements, d’emplois et de cadre de vie, il se verrait bien en assumer la paternité.

Il suffit pourtant de superposer le tracé du Grand Paris Express sur le tracé du projet initial pour constater qu’il le reprend à plus de 90%. Les Verts, qui s’opposent toujours à ce projet unique de développement de transports en commun non polluants, ne manquent jamais de le rappeler : le projet qui va révolutionner la vie des Franciliens est une initiative de la majorité présidentielle, malgré le vote contre des parlementaires de gauche.

C’est la preuve que le Grand Paris, tourné vers l’avenir, avec la création de nouvelles lignes, mais également centré sur le présent, avec l’amélioration du réseau existant, répondait aux attentes des franciliens. Le succès du débat public l’a démontré.

C’est aussi la preuve que, lorsqu’il s’agit de répondre aux besoins des franciliens, c’est le groupe majorité présidentielle qui répond présent et qui a donné l’impulsion décisive pour le remplacement des rames du RER, face à une région étrangement absente. Face aux élus socialistes davantage préoccupées à vous faire payer toujours plus un service qu’elle a laissé se détériorer (bientôt un Pass Navigo unique à plus de 100 euros !), le groupe Majorité Présidentielle a obtenu de la région que les choses bougent enfin pour la modernisation des RER C et D et sur la ligne H.

C’est la preuve enfin qu’il n’y a pas de fatalité quand une volonté politique existe et que cette volonté est de notre côté. Pendant 13 ans, la majorité socialiste à la Région n’a fait que constater la dégradation des transports. En deux ans, la majorité présidentielle a réussi à mettre un projet sur les rails. Dès 2017, la ligne 14 ira jusqu’à Mairie de Saint-Ouen pour alléger la ligne 13. Cette prolongation sera suivie de l’ouverture de la liaison Pont de Sèvres/Noisy-Champs, traversant le Val-de-Marne, avant le déploiement de l’ensemble du réseau d’ici 2025. Dans l’intervalle, avant fin 2012, seront signés les contrats qui permettront de créer des emplois et des logements autour des futures gares.

Quand la majorité présidentielle prend des engagements, elle les tient. En panne d’idées et face à l’évidence du Grand Paris, la région socialiste a finalement décidé de se raccrocher au projet de l’Etat et du Gouvernement. Reste à savoir si, après avoir abandonné ses promesses, elle saura tenir ses nouveaux engagements.

Hausse des tarifs des transports en Ile-de-France : triple peine pour les usagers

COMMUNIQUE DE PRESSE

Hausse des tarifs des transports en Ile-de-France :
triple peine pour les usagers

Des tarifs en hausse, une qualité de service en baisse et un Pass Navigo bientôt à 100 euros, c’est la triple peine pour les usagers franciliens.

Pour la deuxième fois depuis le début de la mandature, les tarifs des transports franciliens vont connaître une forte augmentation. Après une hausse moyenne de 3,9 % en 2010, Jean-Paul Huchon et sa majorité vont voter le 1er juin prochain une augmentation de 2,7 % des tarifs, applicable au 1er juillet 2011.

En l’espace d’un peu plus d’un an, les usagers des zones 1-2, 1-3 et 1-4 auront vu leur Pass navigo mensuel augmenter d’au moins 7 % – et jusqu’à près de 10 % pour les usagers parisiens – sans que ni l’offre ni la qualité de service ne suivent la même progression. Au total, la facture transports s’est alourdie pour 85 % des usagers.

Le mouvement ne fait que commencer puisque les études sur la mise en place d’un tarif unique – promesse de campagne de Jean-Paul Huchon et de Cécile Duflot – et l’évolution des tarifs depuis 2010 (augmentation du tarif de toutes les zones à l’exception de la zone 5) tendent à démontrer que l’exécutif socialiste et écologiste vise la mise en place d’un tarif unique à plus de 100 euros par mois !

Conseil régional

Groupe Majorité présidentielle

Elargissement de l’expérimentation des « patrouilleurs »

Grand Paris de la sécurité : Valérie Pécresse se félicite
du déploiement des « patrouilleurs » sur le territoire Francilien et
déplore le désengagement de la région Ile-de-France.

Suite au lancement des « patrouilleurs » par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, le 20 avril dernier, Valérie Pécresse se félicite de l’élargissement aujourd’hui de la zone d’expérimentation à l’ensemble de l’agglomération parisienne.

Cette mesure qui répond à une demande forte des Franciliens de renforcer la présence policière sur le terrain, est de nature à améliorer leur sécurité et leur protection.

Alors que 300 postes supplémentaires pour la police des transports franciliens ont été créés en mars dernier, cette décision témoigne de l’action résolue menée par le Gouvernement pour lutter contre la délinquance et la criminalité, particulièrement en Ile-de-France.

A l’opposé de la politique conduite par l’Etat, la Région ne cesse de réduire ses engagements pour la sécurité des Franciliens.

Valérie Pécresse et les élus du groupe Majorité Présidentielle au conseil régional d’Ile-de-France, déplorent la baisse globale de 40 % des crédits sécurité en quatre ans et la division par 8 des crédits destinés à la sécurisation des transports sur la même période.

Ils demandent une nouvelle fois à la région Île-de-France d’accompagner la dynamique lancée par l’Etat, en particulier en matière de sécurité dans les transports et dans les lycées qui relèvent très directement de sa compétence.

Jour après jour, le Grand Paris contribue à améliorer le quotidien des Franciliens et démontre l’intérêt d’un tel projet pour leur plus grand bénéfice.

Conseil régional

Groupe Majorité présidentielle

Communiqué de presse

 Valérie Pécresse, présidente du groupe Majorité Présidentielle (MP) au Conseil régional d’Ile-de-France, a dénoncé aujourd’hui, lors du conseil d’administration du Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF), le versement, par le syndicat, de « bonus » à la RATP et à la SNCF, au titre de la qualité du service rendu aux usagers.
Lire la suite de cette entrée »

Communiqué de presse

Valérie Pécresse, présidente du groupe Majorité Présidentielle au Conseil régional d’Ile-de-France, regrette l’attitude des régions, absentes de la 2e conférence sur les déficits organisée aujourd’hui.

Face à une crise d’ampleur exceptionnelle, la politique de la chaise vide est un choix irresponsable. Plus que jamais, l’Etat et les collectivités territoriales devraient unir leurs efforts et travailler ensemble, afin de protéger les Français et leurs emplois en garantissant la stabilité et la solidité de notre économie.
Lire la suite de cette entrée »

Communiqué de presse

A l’issue d’une série de rencontres avec les parlementaires et les élus locaux franciliens, Valérie Pécresse, présidente du groupe Majorité Présidentielle au Conseil régional d’Ile-de-France, estime que les conditions sont réunies pour que le projet de Grand Paris fasse l’objet d’un très large accord.

Pour Valérie Pécresse, le métro automatique prévu dans le cadre du Grand Paris et le projet Arc Express sont en effet compatibles. Elle considère que l’ouverture d’un débat public simultané sur ces deux projets est de nature à surmonter les blocages actuels entre les collectivités locales et l’Etat et à faire avancer le projet du Grand Paris.
Lire la suite de cette entrée »

La région Ile-de-France est gagnable.

Valérie Pécresse arriverait en tête au 1er tour avec 34% des voix.
JP Huchon arrive second avec 11 points de retard (23%).
Cécile Duflot est troisième avec 16%
 

Nous le savons, un bon score au 1er tour entraîne une dynamique au second tour.

Rappelez-vous, Nicolas Sarkozy a fait 31,18% au 1er tour et il a gagné la présidentielle !

Source: www.jdd.fr

Lire la suite de cette entrée »

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV