Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Articles avec le tag ‘Pecresse’

0% d’augmentation des tarifs en 2014, V. Pécresse propose des solutions pour geler les tarifs

0 % d’augmentation des tarifs en 2014 :
face à la sixième hausse depuis 2010,
Valérie Pécresse propose des solutions pour geler symboliquement les tarifs

 

Valérie Pécresse dénonce la nouvelle augmentation des tarifs de + 3% en moyenne au 1er janvier 2014, votée aujourd’hui par la majorité de gauche au conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF).

 

Pour Valérie Pécresse, présidente du groupe Mouvement Populaire au conseil régional d’Ile-de-France et administratrice du STIF, cette sixième hausse depuis juin 2010 est inacceptable, d’autant que les usagers les plus durement touchés sont ceux de la zone 1-4 qui au quotidien vivent le plus durement la galère du RER.

 

En l’espace de trois ans et demi et alors que la qualité de service ne cesse de se détériorer dans les transports en commun, les usagers des zones 1-2 auront vu leur facture transports annuelle augmenter de 126 € (+ 18,55 %), ceux des zones 1-3 de 146 € (+ 16,40 %) et ceux des zones 1-4 de 164 € (+ 15 %). Même la zone 1-5, celle qui a les conditions de transports les plus dégradées, n’a pas été épargnée depuis 2010 : + 36 € en plus par an depuis les dernières élections régionales.

 

Et ce n’est pas fini puisque comme le révélait le STIF lui-même il y a un mois, Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France et du STIF, prévoit la même hausse insupportable de 3 % par an jusqu’en 2025 ! Ainsi le Pass Navigo mensuel zones 1-2 s’élèverait à près de 93 € en 2025 alors qu’il était de 56,60 € en 2010.

 

Une telle hausse ne peut se justifier dans un contexte de dégradation de la qualité de service (8 lignes de métro sur 14, 4 lignes sur 5 de RER et 6 lignes Transiliens sur 8 ne respectent pas leurs objectifs de régularité), de ras le bol fiscal et de baisse inédite du pouvoir d’achat des Français.

 

Face à cette situation, Valérie Pécresse a fait une proposition forte et juste en période de crise économique : 0 % d’augmentation des tarifs des transports en 2014.

 

Il est en effet possible de geler les tarifs sans réduire les investissements. Pour cela, Valérie Pécresse demande à la région que toutes les taxes nouvelles encaissées par la Région, et destinées aux transports, soient réellement réinvesties dans les transports et propose de renégocier avec les opérateurs pour qu’ils ne répercutent pas la hausse de la TVA.

 

Conseil régional d’Ile-de-France

Groupe Mouvement Populaire

Contact : 01 53 85 68 05  – contact@ump-iledefrance.fr
www.ump-iledefrance.fr

Rapport Duron : Valérie Pécresse dénonce l’abandon de la politique des « grands travaux »

Valérie Pécresse, présidente du groupe Mouvement Populaire au conseil régional d’Ile-de-France, déplore vivement  les choix qui viennent d’être rendus publics dans le rapport du député–maire PS de Caen Philippe Duron remis aujourd’hui au gouvernement.

 

Après les 5 milliards d’euros manquants dans le plan de financement de Jean-Marc Ayrault pour le réseau de métro automatique, le retard annoncé de la mise en service du prolongement de la ligne 14 (1ère étape du Grand Paris) et l’incapacité de la Région à offrir des perspectives financières crédibles pour la rénovation des transports franciliens, le rapport Duron acte un nouveau recul sur le dossier du Grand Paris.

 

Le rapport préconise en effet le report de trois projets majeurs pour le développement de l’Ile-de-France : la réalisation de la liaison rapide Paris-Le Havre au-delà de Mantes ; l’interconnexion TGV Sud Île-de-France qui, outre une liaison rapide entre l’ouest et le sud de la France sans passer par Paris, permettait d’offrir aux Franciliens du sud de la région un accès rapide à une gare TGV ; enfin, la construction du canal Seine-Nord Europe destiné à délester nos routes de ses trop nombreux poids-lourds.

 

En soutenant ces préconisations, le Premier ministre ampute du Grand Paris l’articulation entre l’Ile-de-France et le reste du territoire avec des répercussions considérables en termes d’attractivité et donc d’emploi pour tout le pays.

 

Alors que Nicolas Sarkozy et le gouvernement Fillon avaient fixés des objectifs de réalisation exigeants, convaincus que les infrastructures de transport sont un des principaux moteurs de croissance économique, François Hollande et Jean-Marc Ayrault renoncent à toute politique ambitieuse d’investissement.

Conseil régional d’Ile-de-France
Groupe Mouvement Populaire
www.ump-iledefrance.fr

Résistez à la casse de notre politique familiale !

Dites oui à un libre choix pour les femmes !
Signez la pétition adressée à François HOLLANDE

Aucun gouvernement, jusqu’à aujourd’hui, n’avait osé porter atteinte à notre politique familiale.  Et pour cause, à la fois juste et généreuse, elle permettait de garantir l’équité des Français face à l’impôt et la liberté de concilier vie familiale et vie professionnelle.

 

Baisse du quotient familial et hausse d’impôts pour un grand nombre de familles ; réduction du crédit d’impôts pour les emplois à domicile et notamment les frais de garde d’enfants ; suppression de la réduction d’impôt pour frais de scolarité en collège et en lycée ; révision du complément de libre choix d’activité (congé parental) et de l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant au détriment des classes moyennes…
En seulement quelques jours, François Hollande aura dilapidé un héritage de plusieurs décennies et remis en cause non seulement les fondements et le financement de notre politique familiale, mais aussi, ce qui est tout aussi grave, le droit des femmes à choisir.

 

Car ne nous y trompons pas, derrière le droit de la famille, il y a celui des femmes. L’arrivée d’un enfant a un impact direct sur la situation professionnelle de 40 % d’entre elles contre moins de 6% des hommes.
La politique de François Hollande va les contraindre à des choix que l’on espérait révolus : fonder une famille ou choisir une carrière professionnelle ? Renoncer à leur rêve de famille nombreuse ? Revenir à la maison à défaut de pouvoir assumer financièrement la garde de leurs enfants ?
Les femmes vont être les premières victimes de la politique du gouvernement car contrairement à ce qu’il pense, elles ne sont pas l’égal de l’homme devant la maternité.
Si vous aussi vous souhaitez défendre notre politique familiale, le droit des femmes à concilier en toute liberté vie professionnelle et vie familiale, le pouvoir d’achat des familles et le droit à avoir une famille nombreuse, rejoignez-nous et signez cette pétition !

 

Je signe la pétition

Nom :
Prénom :
Mail :
Téléphone :

 

Bulletin à retourner à Valérie Pécresse :

Par mail : petitionfamille@gmail.com
Par courrier : Valérie Pécresse
Assemblée Nationale 126 rue de l’Université 75007 Paris

Meeting de Jean-Didier BERGER avec Valérie Pecresse

meeting-23-mai

Valérie Pécresse dénonce une Île-de-France en « panne d’idée »

En déplacement à Rungis, Valérie Pécresse dénonce la baisse des aides régionales à l’apprentissage

COMMUNIQUE DE PRESSE

Lors d’un déplacement ce matin au Marché International de Rungis, Valérie Pécresse, accompagnée d’une délégation d’élus franciliens, a rencontré les représentants des syndicats des professions et visité le Centre de Formation des Apprentis (CFA) de la Poissonnerie.

Alors que 120 000 jeunes Franciliens sortent chaque année du système scolaire sans diplôme, la présidente du groupe Mouvement Populaire a rappelé l’importance de l’apprentissage qui constitue une véritable passerelle pour l’emploi des jeunes.

Lire la suite de cette entrée »

L’APPEL DES 50 PARLEMENTAIRES UMP FRANCILIENS AU PREMIER MINISTRE POUR SAUVER LE GRAND PARIS

                                                                                Paris, le 22 février 2013

 

Monsieur le Premier ministre,

Dans les jours qui viennent, vous allez rendre vos arbitrages sur l’avenir du projet de Grand Paris initié, dès 2007, par le président de la République Monsieur Nicolas Sarkozy.

Dans cette perspective, nous souhaitons vous faire part de nos inquiétudes et de nos propositions.

Alors que la précédente majorité avait placé ce dossier au sommet de ses priorités, depuis votre prise de fonction, votre gouvernement n’a cessé d’envoyer des signaux négatifs quant à sa volonté de mener ce projet à son terme. Dernière alerte en date : la publication du « rapport Auzannet » qui propose de retarder et de tronçonner le réseau tel qu’il avait été conçu.

Face à ces nombreuses incertitudes, notre position est très claire : nous souhaitons la réalisation de l’intégralité du schéma de transports tel qu’il résulte de l’accord Etat-région Ile-de-France signé le 26 janvier 2011, et dans les délais initialement prévus.

Lire la suite de cette entrée »

Hausse des tarifs à la RATP : +3% en 2013

Valérie Pécresse, présidente du groupe d’opposition UMP au Conseil régional dénonce un projet d’augmentation d’au moins 3% en 2013 dans les transports en Ile-de-France. Le débat amorcé mercredi lors du conseil d’administration du Stif fait état de cette très forte augmentation tarifaire pour la seule année 2013, puis d’au moins 2,8% par an de 2014 à 2020. Au total, cela aboutirait à une hausse globale de plus de 25% sur la période 2013-2020.

Cette hausse d’une ampleur inédite en 2013 interviendrait après la nouvelle donne en matière de transport : l’arrivée des nouvelles lignes de tramways, le coût du dézonage du Passe Navigo les week-ends, la future mise en place du complément de parcours, et cerise sur le gâteau la compensation de « la faible hausse » tarifaire en 2012.

La région laisse miroiter une hausse moyenne de 2,8% chaque année sur la période 2013 – 2020. Elle entend ainsi « respecter la stratégie financière » de stabilisation de la capacité d’endettement du Stif.

Le budget du Stif pour 2013 sera effectivement voté lors du conseil d’administration annoncé pour début décembre. Nous dénoncerons tout dérapage consécutif à cette gestion calamiteuse des transports par le PS  en Ile de France.

Elargissement de l’expérimentation des « patrouilleurs »

Grand Paris de la sécurité : Valérie Pécresse se félicite
du déploiement des « patrouilleurs » sur le territoire Francilien et
déplore le désengagement de la région Ile-de-France.

Suite au lancement des « patrouilleurs » par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, le 20 avril dernier, Valérie Pécresse se félicite de l’élargissement aujourd’hui de la zone d’expérimentation à l’ensemble de l’agglomération parisienne.

Cette mesure qui répond à une demande forte des Franciliens de renforcer la présence policière sur le terrain, est de nature à améliorer leur sécurité et leur protection.

Alors que 300 postes supplémentaires pour la police des transports franciliens ont été créés en mars dernier, cette décision témoigne de l’action résolue menée par le Gouvernement pour lutter contre la délinquance et la criminalité, particulièrement en Ile-de-France.

A l’opposé de la politique conduite par l’Etat, la Région ne cesse de réduire ses engagements pour la sécurité des Franciliens.

Valérie Pécresse et les élus du groupe Majorité Présidentielle au conseil régional d’Ile-de-France, déplorent la baisse globale de 40 % des crédits sécurité en quatre ans et la division par 8 des crédits destinés à la sécurisation des transports sur la même période.

Ils demandent une nouvelle fois à la région Île-de-France d’accompagner la dynamique lancée par l’Etat, en particulier en matière de sécurité dans les transports et dans les lycées qui relèvent très directement de sa compétence.

Jour après jour, le Grand Paris contribue à améliorer le quotidien des Franciliens et démontre l’intérêt d’un tel projet pour leur plus grand bénéfice.

Conseil régional

Groupe Majorité présidentielle

Bariani (MoDem) appelle à voter Pécresse en Ile-de-France

Toute en affirmant rester membre du MoDem, Didier Bariani, conseiller régional sortant d’Ile-de-France a été clair dans son propos : il appelle les électeurs franciliens du Mouvement Démocrate à voter pour la liste conduite par Valérie Pécresse (UMP) au second tour des élections régionales. Cet appel intervient au lendemain des résultats obtenus par Alain Dolium, tête de liste du MoDem en Ile de France et qui a recueilli 3,98% des suffrages. Pour cet élu du MoDem, le projet du Grand Paris reste une opportunité à saisir et permettra à la région Ile de France de connaître une mutation considérable. C’est pourquoi, il soutient Valérie Pecresse qui précise t’il, a la volonté et les qualités pour conduire ce projet crucial pour la région. La coalition socialiste, communiste et écologique dont les divergences sur cette question apparaissent avant le second tour n’a aucune chance de relever un tel défi. Les 115.000 électeurs du MoDem franciliens sont invités par Didier Bariani à reporter leur voix sur la liste de Valérie Pécresse.

Meeting

La grande réunion de Chatillon qui devait se tenir le 10 mars est annulée en raison d’un problème d’agenda lié à la campagne. Une autre dâte sera annoncée ultérieurement

En revanche, deux autres rendez vous :

  • Mardi 9 mars à Colombes à 20h, salle du Tapis Rouge, 5 rue de la Liberté, en
    présence de Valérie Pécresse, Rama Yade, Chantal Jouanno, Nathalie Kosciusko-
    Morizet, André Santini, Roger Karoutchi et Patrick Devedjian.
  • Mercredi 10 mars à Neuilly à 18h30, retransmission du débat entre Valérie Pécresse
    et Jean-Paul Huchon, au cinéma Le Chézy, 4 rue de Chézy, en présence de Rama
    Yade, Roger Karoutchi, Jean Sarkozy, Jean-Christophe Fromantin, Patrick Devedjian
    et Valérie Pécresse à partir de 20h.
Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV