Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Un discours de vérité et de courage pour protéger l’avenir des enfants de France

A Toulon, le 1er décembre, le Président de la République s’est exprimé sur la crise devant les Français. Certains, à gauche pensent que le Président sort de son rôle en allant à la rencontre des Français et en s’adressant à eux. Pourtant, face à la crise qui frappe durement notre pays, la mission du Président de la République est d’expliquer son action.

Le Président a parlé juste et vrai. Pleinement conscient des difficultés et des inquiétudes que connaissent les Français, il a tenu un discours de vérité et de pédagogie sur les causes de la crise. A partir de la fin des années 70, face à la concurrence des pays émergeants, les pays occidentaux ont fait le choix de financer leur modèle de vie par de l’endettement plutôt que par du travail et de l’investissement. Les crises des dettes privée en 2008 et publique en 2011 sont les derniers soubresauts de ce système d’endettement qui est à bout de souffle. Face à cette crise la plus grave depuis les années 30, le Président et son Gouvernement ont su prendre les mesures d’urgence nécessaires pour protéger les Français. C’est ce qui a permis à notre pays de mieux résister à la crise que d’autres. Aujourd’hui, il s’agit d’aller plus loin en réinventant un nouveau modèle de croissance pour préserver notre modèle de prospérité et de solidarité. Dire cette vérité, c’est la clé du rétablissement de la confiance, indispensable au sursaut de l’Europe.

Nous proposons un chemin de courage pour que nous gardions notre indépendance et la maîtrise de notre destin : travailler plus pour produire plus en France et dépenser moins ! Ce chemin de l’effort et du travail est le seul possible pour préparer et protéger l’avenir de nos enfants. Il s’agit de travailler davantage et plus longtemps plutôt que de voir les salaires et les pensions de retraite baisser ; de réformer le financement de notre protection sociale pour qu’il pèse moins sur les salariés ; de garder nos industries en France.

Ce chemin, nous devons l’emprunter avec tous nos partenaires européens et en particulier avec l’Allemagne. L’Europe et l’Euro ne sont plus un choix ou un débat mais une nécessité. Sortir de l’Europe ou de l’Euro comme certains le proposent, c’est sortir de l’Histoire et ruiner la France et les Français. L’Europe doit aussi se réformer pour devenir plus politique et plus disciplinée. C’est l’idée de la gouvernance économique de la zone euro et d’une règle d’or, préalable à la convergence des économies des Etats-membres. Sans discipline budgétaire, il n’y a pas de cohésion et de solidarité possibles dans la zone euro. La convergence, ce n’est pas la perte de la souveraineté, c’est au contraire le moyen de la renforcer face à la concurrence mondiale et aux marchés.

Ce discours de vérité, de courage et de responsabilité contraste avec les errances de François Hollande et du PS dont la seule préoccupation est de nouer des accords électoraux au mépris des intérêts supérieurs de la France et des Français : perte d’indépendance énergétique avec la sortie progressive du nucléaire; perte d’indépendance diplomatique avec le renoncement à notre siège et à notre droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU; perte d’indépendance financière avec le refus de la règle d’or, de toute réformes de structure et un projet à 255 milliards € ; perte de notre sécurité et de notre indépendance alimentaire avec l’affaiblissement programmé de notre filière agro-alimentaire pour complaire aux obsessions anti-agricoles des Verts.

Pendant que le PS brade l’indépendance de la France pour des motifs électoralistes, nous proposons un chemin de courage pour préparer et protéger l’avenir des enfants de France.

Articles similaires

Une réponse à to “Un discours de vérité et de courage pour protéger l’avenir des enfants de France”

  • Patrick S. dit :

    L’une des responsabilités du Président de la République est de devoir s’adresser sans contrainte aux français quand les circonstances l’exigent. Rien de ce qu’il pourra dire dans l’intérêt de la France ne doit entrer dans les comptes de la campagne électorale. Et puis, la moindre des choses est que l’équilibre soit très vite rétabli dans les temps de parole après la débauche de propos démagogiques déversés par les socialistes durant leurs « primaires ».

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV