Délégué UMP local
Jean-Didier Berger

Jean Didier
Accès au blog

Recevoir la lettre d'information de Jean-Didier Berger ?
Votre nom
Votre e-mail
Hauts de Seine
Blogosphère

Une grève de plus et de graves inquiétudes pour l’avenir

Une troisième grève du personnel depuis le début du mandat, il faut bien dire que c’est un record !

Le climat est très tendu, les décisions autocratiques pèsent lourd, la preuve en est la valse des directeurs qui quittent les uns après les autres un navire en pleine dérive. La DRH est partie il y a peu. La mairie de Clamart recherche une nouvelle fois un Directeur Financier. Le Directeur Général des Services s’est envolé et viens d’être remplacé par un des Directeurs Généraux Adjoints qui n’est autre que le leader de l’opposition socialiste à La Garenne-Colombes. Les employés dénoncent une administration tournée vers la satisfaction des ambitions personnelles du maire et une gestion du personnel extrêmement politisée. Ils s’interrogent en particulier sur des critères de titularisation à géométrie plus que variable.


Devant une telle contestation, le maire essaie de masquer cela et annonce aux syndicats qu’i a pris en compte une partie des revendications des syndicats. Il se vente dans ce courrier d’avoir fait passer la masse salariale de 54,49% des dépenses réelles de fonctionnement en 2001 à 62,54% en 2005 ! Soit une augmentation, en 4 ans seulement, de plus de 21% de la masse salariale qui est passée de 26,28 à 31,86 millions d’euros. Dans notre circonscription, seule Fontenay-aux-Roses (PS), avec 64%, fait mieux ! Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Que le maire de Clamart embauche à tour de bras et qu’il plombe ainsi les finances de la Ville pour les prochaines années. C’est une attitude absolument irresponsable lorsque l’on sait qu’au Plessis-Robinson, la masse salariale ne représente que 47% des dépenses réelles de fonctionnement ! A Chatillon, on est à 50%.

Aujourd’hui le maire de Clamart embauche. Il présentera tôt ou tard la facture aux Clamartois. A Clamart, comme ailleurs, la gauche reste la gauche. Toujours plus de dépenses publiques, pour toujours de déficits, pour toujours plus d’impôts… Et toujours des contribuables pour payer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Rejoignez nous
Adhesion UMP
Newsletter du blog
Recevoir nos publications par mail
Pop’store
Retrouvez tous les articles aux couleurs de l'UMP dans notre boutique Pop'store
2 rue Pierre Baudry,

Contact 01 46 38 37 09

  • Le lundi de 17h30 à 19h "accueil des jeunes sympathisants"
  • Le mercredi de 10h à 12h30 et de 17h à 19h
  • Le vendredi de 17h00 à 19h00
  • Le dimanche de 10h00 à 12h30
(fermeture pendant les vacances scolaires)

pop store
Le mouvement des idées
Téléchargements

journal ump

UMP TV